Articles

Affichage des articles du juin, 2015

Voyage - Gravure au carborundum - Tirage de l'artiste peintre illustratrice et graveur Annick Chenu

Image
Un grand format pour changer! Matrice de 50x70cm sur un papier 56x76cm.
Fin de journée et bonheur en découvrant mes deux tirages. Il y en aura d'autres quand j'aurai apporté quelques modifications à ma matrice.
D'abord réaliser un pochoir (qui m'avait déjà servi pour un autre tableau "Echos").
"Dessiner" avec la colle et déposer la poudre de carborundum.
Laisser sécher plusieurs heures pendant lesquelles je tirerai mes 10 "Oasis" sur linogravure en quatre couleurs. Elles sont visibles sur le site.
Dans le calme nocturne de l'atelier ( il y a des sculpteurs au-dessus…!), encrer à la brosse à dent, essuyer et passer sous la presse. Le carborundum gardant beaucoup l'encre il est possible de refaire un passage sans ré-encrer l'ensemble.






Journée de l'estampe contemporaine

Image
Avec l'atelier dans lequel je travaille nous exposons lundi 15 juin de 12h à 22h Place St-Sulpice à Paris.
Passez donc voir notre stand, le 602: vous verrez notre présentation est assez originale.




Mes flammes - Linogravure - Annick Chenu

Image
Quand j'ai fini de graver la dernière couleur, j'aime bien utiliser la matrice restante pour des tirages sur papiers colorés. En l'occurrence ici des papier ayant servi à nettoyer les plaques d'encrage: mes nettoyages créatifs.
 A la fin de tout travail de gravure il y a la barbante mais néanmoins nécessaire phase de nettoyage. Parfois la créativité s'invite dans cette tâche… Les hasards du white spirit.




Superpositions - Monotypes - A.Chenu

Image
Après avoir visionné une vidéo sur internet, j'ai eu envie d'essayer cette technique.
Il s'agit d'encrer plusieurs pochoirs (une seule fois) et de les superposer sur une planche ré-encrée avant chaque nouveau tirage (ou pas, vers la fin). Un premier passage sous presse produit une première impression banale. Décoller délicatement les pochoirs et les retourner tels quels sur une nouvelle plaque encrée. La seconde impression se révèle plus intéressante. On peut ainsi produire 8 impressions qui deviennent de plus en plus abstraites.
Crapouillot mais rigolo et finalement beau.










Artistes en mai: l'exposition

Image
Pour celles et ceux qui n'ont pas pu venir, l'exposition dans l'église de Frémainville. 80 artistes au final ont été accueillis dans le village. Malheureusement, la pluie aussi s'est invitée le dimanche. Des visiteurs cependant ont bravé les éléments. De beaux échanges avec les artistes qui exposaient également.
des ventes aussi: Maman! et Fantasmes vont orner d'autres murs désormais.