Articles

Affichage des articles du avril, 2014

Gravure au vernis mou.

Image
Hum d'abord faire chauffer une plaque de zinc.
Ensuite faire fondre et étaler la boule de vernis qui dégage une délicieuse odeur (ce n'est pas souvent le cas en gravure!).
ATTENDRE que ça refroidisse un peu!
Puis disposer divers matériaux: un peu tout ce que je gardais précieusement en réserve depuis des années dans une boite au cas où… Tracer une empreinte avec un gros bigoudis: je fais ce que je veux!
Passer le tout sous la presse. Ensuite retirer délicatement tous ces éléments. Les lamelles de laboratoires n'ont jamais voulu se décoller donc elles sont restées.
Plonger dans un bain d'acide la plaque le temps qu'il faut!
Oter le vernis mou. Et commencer l'impression.
Au final les délicates lamelles se sont à peine brisées mais ont donné un petit effet que j'ai décidé d'approfondir la fois suivante.

Un tableau au profit de la Ligue contre le cancer!

Image
Ce tableau au titre adéquat a trouvé acquéreur lors de la vente aux enchères à Vauréal le 13 avril dernier
"Ne m'abandonne pas"

Merci à l'acheteuse!

VENTE AUX ENCHERES

Image
Dimanche 13 avril à  Vauréal se tiendra, en marge du concert, une vente aux enchères de tableaux au profit de la Ligue contre le cancer.
Cinéma Antarès, Place du Coeur Battant, 95490 Vauréal)

Six de mes tableaux en feront partie.
Tous sont vendus avec leur certificat d'authenticité.

Trois petits formats 18x24cm avec le passe-partout.
Mise à prix: 15 euros chaque



Trois tableaux de format 30x40cm avec leur passe-partout. Mise à prix: 30 euros chaque



Echos: travail préparatoire.

Image
Tableau en cours de réalisation à partir des estampes tirées sur papier journal, marouflées sur toiles peintes à l'acrylique. Un papier transparent avec incrustation or et argent a été rajouté par dessus.
c'est en regardant le travail d'un autre artiste de l'atelier Sfumato que m'est venu cette idée pour exploiter  les tirage sur journaux de cette gravure sur bois.
Maintenant le pochoir reprenant le dessin estampé attend que je m'y colle et lui avec pour terminer le travail…
J'ai pris beaucoup de plaisir à découper le pochoir. La gravure semble être une histoire partie pour durer!


Gravure toujours!

Image
Après un premier essai avec l'aquatinte (technique qui emploie la colophane), les effets obtenus m'ont intriguée.
Donc j'ai repris la plaque où j'avais gravé à l'eau-forte sur vernis mou une apsara et j'ai utilisé la technique de l'aquatinte: saupoudrage de colophane, bain acide et impression avec une encre à l'eau.