mercredi 22 février 2017

Vent d'encre et de mots pour un duo.

Monotype - A. Chenu
             
                 Rafales de vent                  

Une tempête s’abat
Sur l’esplanade d’albâtre,
Ça bouge,
Ça brasse,
Ça s’embrase,  
Ça s’efface.
Dans la ville lumière.
La pluie assourdissante,
Descendant d’un ciel gris automnal,
Dilue, dans la brume,  
Une fameuse tour de fer.
Image saisissante,   
Entre l’être et le paraître,
La cité joue à faire semblant.

Teresa Maria Petitjean.
Cergy le 2 décembre 2016

mardi 21 février 2017

Le rêve d’un monde paisible - Nouveau duo

Monotype - A. Chenu
        

 Libres et solidaires.   
      
Du sable scintillant
Eclaire ces silhouettes féminines.
Ebloui par leur beauté,  
Un troubadour solitaire les observe étonné,
Entre sensualité et volupté
Leur allégresse est contagieuse.
Des tam-tams tout puissants  
Accompagnent leurs chants.
Elles invoquent le retour à la paix.
En exorcisant le mal,
Qui s’acharne sur les hommes,
Le rêve d’un monde paisible
Devient possible.

 Teresa Maria Petitjean
Cergy, le 22 décembre 2016

dimanche 19 février 2017

Empreintes de femmes - Quatrième auteur

Linogravure sur lithographie - A. Chenu


Flamme rouge

Il est là
Ce feu qu’elle aime
Ce feu qui flambe
Ce feu qui la remplit
Qui se répand
En elle
Dans tout son corps
Dans tous ses membres
Jusqu’à sa tête
Avec élégance
Elle l’accompagne
Elle se laisse lécher
Savourer
Flamber
Des bulles de feu
Des bulles de joie
L’inondent

Plénitude totale

Micheline Hecquard

vendredi 17 février 2017

Empreintes de femmes - Quatrième auteur

Gravure sur zinc - A. Chenu

Prisonnier

Dans l’ombre
Dans l’humidité
Dans la solitude
Allongé ou debout
Nu ou peu habillé
Il attend en silence
Un bruit de clé
Un bruit de porte
Une présence
Un contact
Une parole
Seul le silence
La durée du temps
Répond
A ses attentes

Micheline Hecquard

mercredi 15 février 2017

Empreintes de femmes - Duo féminin pour un livre

Gravure sur zinc - A. Chenu


MAGMA NOIR

Les noirs et les blancs s’enchâssent
Les gris entrepassent
Grimaces, crevasses
L’encre s’exprime
 Imprime nos rétines
D’un charivari sublime

M-S Vaugien

lundi 13 février 2017

Empreintes de femmes - Livre d'artiste - 3ème



LA GOURMANDE

Un frêle esquif
Aux voiles-goéland
Vogue chétif
Par gros temps
Les vagues roulent
Claquent, écument
Quelle houle !
Mais le voilier, léger comme une plume
Sur le couchant, téméraire,  s’enroule

M-S Vaugien

samedi 11 février 2017

Empreintes de femmes - Marie-Stéphane Vaugien

Femme/fille - eau forte A. Chenu

Calligramme persan
Ou  jeunes filles qui dansent ?
Lettres-océan
Ou  ronde d’enfance ?
De sylphides  femmes fleurs
En plain et délié
S’arabesquent de bonheur
Sur papier mâché

M-S Vaugien